Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Fabien Lizé

Le blog de Fabien Lizé

Page ou j'échange sur mes goûts dans différents domaines (Musique, Théâtre, Littérature) et où je m'entretiens avec certains artistes.


PRODUCTEURS ?

Publié par moeb sur 4 Juin 2010, 15:09pm

Catégories : #culture

511X7-2HevL._SL110_.jpg  J'aimerai ici évoquer le métier de la production musicale. Depuis que je suis adolescent (ça commence à dater...) je lis les "notes" à l'intérieur des vinyles puis aujourd'hui, des "cédés". C'est comme cela que je me suis familiarisé avec les noms de certains producteurs et ai pu comprendre l'éxigence de ce métier. Puis un jour au détour d'un "choc musical" je me suis plus particulièrement intéressé aux productions de Jean Jacques Pussiau.

 

L'hisoire a commencé comme cela :

 

J'avais 17 ans, j'écoutais beaucoup la radio. J'entends alors la musique d'un pianiste que j'allais admirer par la suite, Michel Petrucciani. A la fin du titre l'animateur annonce le nom du morceau. Quelques jours plus tard je fonce dans une Fnac pour trouver le C.D correspondant au fameux titre. Il s'agit de l'album "notes and notes" chez OWL (label français crée par Monsieur Pussiau, Himself). Cette musique me boulverse! Petrucciani joue seul, tout en nuance et en finesse. j'apprendrai plus tard que ce n'est pas aussi simple que je le crois à cet instant précis.

 

Petrucciani est jeune à ce moment là. Il n'a pas 20 ans et déjà un talent fou.

Les années passent, j'écoute d'autres albums produits par Jean Jacques Pussiau, tous aussi beaux, sensuels, et éxigeants les uns que les autres. On peut y entendre la merveilleuse Helen Merrill, Randy Weston, Gil Evans, Richie Beirach et bien d'autres. 

Je me dit alors que Monsieur Pussiau est un homme "courageux" et qui va au bout de ses choix en proposant une musique à la fois pointue et émouvante, intemporelle et actuelle. Bref pour moi l'osmose presque parfaite, mais ne cédant pas aux lois du sois disant  "commercial".

 

Ce producteur hors normes, je rêve vite de le rencontrer. J'ai envie qu'il me raconte, qu'il me conte ses rencontres, ses choix, ses propositions, ses passions.

Le temps passe...Puis un jour je vois son nom sur un site internet. Il dit qu'il habite à Paris. En cherchant un peu je trouve une adresse. Espérant qu'il s'agit de la bonne personne (on ne sait jamais), je lui écris un longue lettre ou je lui dit mon admiration pour son travail. Touché il m'appelle quelques semaines plus tard et me propose de le rencontrer. Pour moi c'est un moment unique ou je comprend d'ou vient cette musique que j'ai tant aimé. Il me raconte aussi l'enregistrement de "notes and notes" avec Petrucciani. Je découvre alors que le jour de cette séance, un soir très tard dans un studio du sud de la France, le pianiste est arrivé saoul. Jean Jacques Pussiau a d'abord cru que cet enregistrement  ne se ferait jamais mais une fois devant son piano le musicien s'était senti inspiré et avait joué cette merveilleuse musique.

 

Petrucciani devait avoir 17 ans, il avait eu un concert dans l'après midi puis avait retrouvé des amis proches pour fêter (un peu trop...) l'évènement. Le soir il avait donc eu du mal à trouver le chemin du studio ou son ami (producteur) l'attendait, inquiet. J'ai adoré cette histoire, elle me rendait cette musique encore plus humaine.

Petrucciani est devenu une star, Jean Jacques Pussiau, non. Je veux ici lui témoigner mon admiration et mon respect. Les vrais producteurs ne sont pas forcement ceux qui deviennt les plus riches!

 

418dfZmZaEL._SL110_.jpg

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents