Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Fabien Lizé

Le blog de Fabien Lizé

Page ou j'échange sur mes goûts dans différents domaines (Musique, Théâtre, Littérature) et où je m'entretiens avec certains artistes.


MURIEL DESPIAU : L'ENTRETIEN

Publié par le blog de Fabien Lize sur 1 Juin 2013, 18:16pm

Catégories : #culture

M.D.jpg 

 

 

Bon ok! Cet entretien est un peu particulier...Il ne s'est pas fait "en direct" comme les autres mais j'espère bien rencontrer Muriel DESPIAU dont j'aime beaucoup le travail et la sensibilité.

Elle vit dans le sud et pas moi  alors comme ce petiti blog n'est pas un blog de "pro" et que je ne suis pas subventionné je n'avais pas prévu d'acheter le billet de train pour la rencontrer Mais après ce partage avec elle je pense que nous trouverons à un moment ou un autre l'occasion de nous voir, vraiment!!

 

Voici donc mes quelques questions et ces quelques réponses! 

 

 Faire le choix d'être photographe professionnelle c'est faire le choix d'être "artiste", d'être indépendante, de vivre de sa passion ou est ce autre chose?

 

Pour moi, c’est faire le choix de ne jamais cesser d’apprendre et d’approfondir mon domaine technique, afin d’offrir le meilleur à ceux qui viennent chercher mon regard... Après être artiste, pouvoir vivre de son art, c’est certainement la cerise sur le gâteau !

 

 

Qu'est ce que tu aimes ressentir quand tu photographies?

 

Lorsque je photographie mes gouttes d’eau, j’aime éprouver cette sensation de parfaite harmonie, de quasi béatitude où l’instant présent et le beau sont seule réalité. Je suis comme un canal - c’est assez difficile à restituer avec des mots - c’est un état qui me dépasse…un état d’amour pur.

Lorsque je photographie les gens, j’ai besoin de sentir leur énergie et leur intériorité. J’aime alors ressentir cette connivence qui nous invite à nous ouvrir l’un l’autre, cette complicité qui mène souvent vers l’amusement et le plaisir : on s’abandonne, se fait confiance, on se donne…..c’est très touchant et juste fabuleux de goûter ce bonheur.

 

Tu aurais pu faire autre chose que ce métier là, dans le domaine artistique?

 

Oh lala ! J’aime tellement de choses dans ce domaine ! Je ne suis malheureusement qu’une pure visuelle alors ça limite mais oui ; j’aurais aussi pu faire de la vidéo, de la mise en scène…à partir du moment où la création passe par l’image et que je peux apprivoiser la partie technique ; je peux m'exprimer. En ce moment, je me forme au Vidjng.

 

Est ce que dans tes photos tu cherches également à exprimer des thématiques plus fortes que simplement l'image que tu donnes à voir?

 

Ce que je cherche dans mon action photographique c’est d’être totalement présente et ouverte à ce que je photographie au moment où je le photographie afin de restituer le meilleur ou l’énergie la plus juste et la plus lumineuse. Par contre au-delà de ma seule action, j’aimerais que mon regard soit au service de ceux qui œuvrent à changer les choses. Je me sens tout à fait à ma place aux cotés de Lilou Macé ou de Marion Kaplan…Mes photos avec Lilou auprès d’Amma sont à jamais gravées dans mon cœur…si ma photo restitue une simple goutte de l’Amour d’Amma, whaou c’est de la bombe atomique à offrir au monde . J’aimerais que mon travail puisse servir à son tour, que mes gouttes d’eau puisse faire du bien, redonner de l’espoir, du courage, porter cette petite étincelle de vie que nous avons besoin de toucher pour survivre à nos épreuves, pour combattre la douleur, pour grandir dans cette vie

 

 

Comment fais tu le choix de ton matériel professionnel et comment l'utilises  tu et pour quels types de projets?

 

Je cherche bien évidemment à utiliser le meilleur matériel possible….(je ne parlerai que de la partie appareil photo car si on rentre dans les périphériques informatiques, les tirages et besoins liés aux expos ;  je vais remplir ton blog...

Je navigue entre ce que j’ai, les opportunités de prêts de matériels pro qu’un ami/mécène met à ma disposition tant que possible ou les achats rendus possibles par le commanditaire.

La photographie est coûteuse surtout lorsque l’activité est variée comme la mienne.

J’exerce en macro (j’ai des optiques macro dont ma préférée est un vieux 105mm), en reportages (là j’opte souvent pour deux boitiers ….un, équipé d’une optique type 24-70mm qui me permet de faire les photos à ne pas rater et l’autre équipé d’une optique plus personnelle ; au grès du moment, pour aller chercher les détails et les choses plus intimes), en photos de scène (là c’est le meilleur boitier possible équipé d’un 70-200 bien lumineux…c’est ce qui me va) et dans des situations nécessitant des éclairages externes (alors là j’ai un studio transportable, avec des boites à lumière…c’est lourd mais j’adore monter mon studio en extérieur) …

Une chose est sûre c’est qu’il est très difficile de revenir en arrière lorsque l’on connait l’excellence des belles optiques pro et le confort d’un boitier haut de gamme mais bon; on fait aussi comme on peut ! Alors, je tente de rendre tout possible car le matériel c’est bien mais on peut aussi s’en sortir en s’adaptant à ce que l’on a…ça demande une bonne connaissance de son matériel mais ce qui compte au final c’est toujours le regard, la lumière et le bonheur de faire ce qu’on aime du mieux possible.

 

En quoi la photo serait elle plus pour toi qu'une simple image?

 

Lorsqu’elle se suffirait à elle seule, toucherait le cœur de celui qui la regarde et offrirait une énergie à laquelle il pourrait se connecter et se ressourcer et ce, chaque fois renouvelé.

 

Comment t'est venu l'idée de travailler sur le thême de la goutte d'eau et te souviens tu de la première photo que tu as prise à ce sujet?

 

La toute toute première fois c’était lors d’une séance de nu avec une jeune femme qui jouait avec un glaçon. Lorsque j’ai vu le goutte à goutte de l’eau tomber sur ses lèvres ça m’a fascinée !...la sensualité qui se dégageait de la scène certes mais surtout le fait de jouer avec les gouttes chaque fois différentes. J’ai passé une heure à saisir ces perles en lévitation…ensuite j’ai retrouvé les gouttes d’eau inévitablement  dans la nature.

Finalement, j’ai constaté que mon inspiration me guide toujours près de l’eau ; même pour les portraits…alors, je n’ai jamais eu l’idée, ça s’est imposé à moi !

 

 

La "sensualité" qui émane de certaines de tes photos est elle "pensée" dès le départ ou la découvres tu à la prise?

 

La sensualité me touche et est partout présente dans la nature - certainement le coté féminin des choses -... pas besoin de penser ; c’est cadeau, la sensualité circule et émane de la vie….après, arriver à la retransmettre !? C’est merveilleux ...

merci.

 

Qui sont les photographes que tu aimes et pourquoi?

 

Whaou ! y’en a !

Les plus évident sont Helmut Newton parce qu’il photographie le beau, le luxe et offre à voir des femmes sublimes, dominatrices, un brin détachées ou hautaines et très sexys…tout moi (Rires)

Annie Leibovitz,  je suis fan ! Son travail est juste parfait !

Grégory Colbert, au regard sensuel qui nous offre à voir l’harmonie possible entre l’homme et la nature…c’est sublime !

Marthe Lemelle, qui m’a appris les bases de la photographie il y a 13 ans et qui maitrise la lumière comme peu d’artistes.

Lucien Clergue, qui m’aura ouvert à la notion d’être bon techniquement, mais aussi d’être bon dans sa qualité d’être humain....d’être bon dans son cœur.

Ann McMurry, mon amie et complice à Aix avec qui je ris beaucoup ! Elle est belle, raffinée, libre…plus les années passent et plus son travail est rempli d’humour et percutant (un travail de macro aussi ) .Nous avons des projets mais comme toujours il faut des mécènes pour aider entre autre à réaliser les tirages…tout cela est couteux aussi

 

 

Une bonne photo c'est quoi pour toi?

 

C’est quand l’énergie passe….quand la photo part du cœur, passe par les yeux puis touche d'autres yeux et rentre dans les autres cœurs….c’est ça une bonne photo pour moi quand il n’existe plus rien que la source.

 

 

Comme d'habitude je demande à Muriel d'inverser les roles et de me poser une question

 

 

MA QUESTION .....

(bon ok ça fait deux en un…bon râle pas parce que sinon on dit jamais deux sans trois ;)))

 

Qu’est ce que tu ressens quand tu interviews des gens ?  qu’elle est l’énergie qui te pousse à le faire et pourquoi ?

 

Quand j'interroge les gens, je me dis que je vais partager, que je vais apprendre des choses, que je vais me faire plaQuand j'interroge les gens, je me dis que je vais partager, que je vais apprendre des choses, que je vais me faire plaisir, que je vais peut être aussi faire plaisir (si les questions sont pas trop bêtes) Puis c'est toujours un peu une aventure humaine même si quelquefois elle s'arrête au bout d'environ 1 heure ou deux. Bon souvent elle continu et là c'est cadeau. Mais j'aime beaucoup faire ça en fait...Modestement j'ai l'impression d'être un passeur. Quant à l'energie je ne sais pas trop. Tu vas trouver cela peut être étrange, Muriel, mais je crois que c'est justement pour garder une certaine énergie que je fais cela. C'est à dire qu'aller vers les autres c'est aussi une façon de ne pas regarder que soi...

 

Pour aller plus loin vers le travail de Muriel DESPIAU voici une première goutte d'eau et quelques liens.

 

goutte-d-eau.jpg

 

www.despiau.com

 

http://murieldespiau.over-blog.com/

 

http://www.youtube.com/watch?v=AYR0voJVX5Q

 

 

 

 

Commenter cet article

microneedle roller 06/10/2014 13:49

Wow that is nice to hear that even ladies have interest in such fields. There are very less girls who are interested in such things. You are different among the major share of girls who are interested in just shopping around and wasting time and money.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents