Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Fabien Lizé

Le blog de Fabien Lizé

Page ou j'échange sur mes goûts dans différents domaines (Musique, Théâtre, Littérature) et où je m'entretiens avec certains artistes.


ABBEY...

Publié par moeb sur 1 Septembre 2010, 19:59pm

Catégories : #culture

 

1256325382-abbey

 

 

 

 

14 décembre 1991 ! J’ai 19 ans et je vais à Paris à l’auditorium du Châtelet écouter celle qui se fait appeler Abbey Lincoln.

Produite par le grand producteur français Jean Philippe Allard pour le label Polygram Jazz, elle est "redécouverte" depuis peu par le public européen et vient d’enregistrer l’année précédente un merveilleux album (You gotta pay the band) avec le saxophoniste ténor Stan Getz et, sur certains titres et le pianiste français Alain Jean Marie.

 

J’entre dans la petite salle et c’est le choc ! La chanteuse arrive sur scène après une introduction au piano de Rodney Kendrick. Elle porte un costume noir et un chapeau de même couleur. Très classe ! Elle a alors 60 ans.

Au milieu de l’espace scénique, un grand fauteuil de velours aux tons mauves sur lequel elle s’assoit entourée de ses musiciens. Puis elle chante ; Sa voix grave, sa puissance, la beauté de ses textes (dont elle est l’auteur) me bouleverse. Son timbre est humain, philosophique, envoutant, troublant, violent. L’Artiste dit le Monde, ses angoisses, ses brulures, ses bonheurs, sa recherche de la paix. Je suis ému, je pleure !

Ce que je ne sais pas encore, c’est que 4 ans plus tard j’aurai l’occasion de rencontrer cette grande dame lors d’un autre concert à la Grande Halle de la Villette, le premier juillet 1995. Elle me sera présentée par Jean Philippe Allard avec qui j’aurai l’occasion de travailler pour le compte d’une agence de presse.

 

Abbey Lincoln née Anna Maria Wooldridge le 6 aout 1930 a usé de plusieurs identités durant sa longue carrière. Non pas par snobisme mais simplement en fonction de l’évolution de ses valeurs personnelles et spirituelles.

Chaque fois pour se recentrer sur son identité de femme noire ! Ainsi lorsqu’elle débute comme chanteuse et parallèlement au cinéma (La blonde et moi avec Jane Mansfield) ; Elle se fait appeler Gaby Lee. Elle est belle et n’est pas encore l’artiste engagée qu’elle deviendra quelques années plus tard à la faveur d’une rencontre avec Max Roach dont elle deviendra l’épouse. De cette rencontre naitra un album manifeste «  We insist ! Freedom Now Suite » qui sera et reste une référence musicale dans la lutte pour les droits de l’homme. C’est à cette époque qu’elle se fait conaitre sous le nom d’Abbey Lincoln. L’allusion au président américain qui a lutté contre l’esclavage est évidente !

En 1974 elle devient professeur de d’art dramatique à la « California State University » de Northridge et à cette occasion se fait appeler Aminata Moseka. Là aussi ses cours de théâtre sont plus que cela. Ils sont emprunts d’une grande spiritualité et proposent une élévation vers l’autre qui définit l’artiste en tant que femme et semble être le fil rouge de toute une vie.

Elle continu cependant la musique mais n’enregistre quasiment plus. Ce n’est qu’au début des années 90 qu’elle renoue avec les tournées internationales et revient vers les studios pour nous donner jusqu’en 2007 quelques uns de ses plus beaux albums.

Elle meurt le 14 aout 2010.

 

 

Proposition discographique

 

·  Affair, 1956

·  That's him, 1957

·  It's magic, 1958

·  Abbey is blue, 1959

·  We Insist! - Freedom Now Suite, avec Max Roach, 1960

·  Straight ahead, 1961

·  Painted Lady, avec Archie Shepp, Blue Marge, 1980

·  What Are You Doing The Rest Of Your Life, 1980

·  Abbey Sings Billie, 1987

·  The World Is Falling Down, 1990

·  You Gotta Pay The Band, avec Stan Getz, 1991

·  Devil's Got Your Tongue, 1992

·  Talking to the sun, 1993

·  Through The Years, avec le pianiste Bheki Mseleku, 1993

·  When There is Love, avec Hank Jones, Verve, 1992

·  A Turtle's Dream, Verve, 1994

·  Who Used to Dance, Verve, 1996

·  Wholly Earth, Emarcy, 1999

·  Over the Years, Verve, 2000

·  It's Me, Verve, 2003

·  Abbey sings Abbey, Universal Music France, 2007

   

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents