Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Fabien Lizé

Le blog de Fabien Lizé

Page ou j'échange sur mes goûts dans différents domaines (Musique, Théâtre, Littérature) et où je m'entretiens avec certains artistes.


LA VIE EN ROSE

Publié par Le BLOG de Fabien LIZE sur 1 Juin 2015, 22:16pm

Catégories : #culture

LA VIE EN ROSE

Lorsque 2 hommes amoureux rencontrent la même femme et qu’ils parlent d’elle, il la magnifie. C’est bien de cela dont il s’agit dans « la vie en rose », le dernier album de Richard Galliano et Sylvain Luc.

Les 2 musiciens, avec quinze ans d’écart, ont un parcours relativement semblable. Richard (né en 1950) découvre l’accordéon à 4 ans. Sylvain (né en 1965) découvre la guitare au même âge. Tous les 2 apprennent à jouer également d’autres instruments puis naturellement deviennent accompagnateurs des grands noms de la Chanson Française.

Parfois les mêmes mais également de grands noms du jazz. On peut citer : Montand, Al Jarreau, Allain Leprest, Dee Dee Bridgewater, Barbara, Michel Jonasz, Chet Baker, Bireli Lagrène… C’est aussi tout « naturellement » qu’ils s’imposent comme des solistes importants de la scène française et internationale du Jazz. Ils jouent souvent ensemble avec différentes formations.

Dans « la vie en rose » ils dialoguent avec l’univers de « la môme Piaf ». Le duo s’empare du répertoire de l’immense interprète avec délicatesse, volupté, respect. On part avec eux vers un voyage nostalgique teinté de modernité. Bien sur les chansons de Piaf nous les connaissons par cœur mais dans cet échange, j’ai envie de dire, ce partage, les 2 musiciens nous donne à redécouvrir un univers qui nous semblait n’appartenir qu’à une époque. Bien sur qu’on aime Piaf mais elle fait partie de notre culture collective. Hors là on redécouvre ce qu’elle a apporté aux autres chanteurs ou musiciens. Dans cet album on est avec son âme et celle de deux musiciens qui l’aime. C’est un duo mais ce pourrait être un trio tant la sensibilité de la chanteuse y est transcrite. L’album est savamment populaire ou populairement savant…c’est comme vous voudrez. Les deux hommes trouvent un équilibre parfait dans le jeu. Les deux instrumentistes s’écoutent, se répondent comme lors d’un dialogue amicale ou l’on veut quel le plaisir sois la ligne de conduite d’un temps passé ensemble. Puis rendre hommage à une chanteuse lorsqu’on a un parcours d’accompagnateur c’est légitime. Il ne s’agit donc pas d’un hommage de plus à Piaf mais bien d’une envie de création, de recréation, autour d’une œuvre qui lie les générations.

Une amitié intime nous est là donnée en partage. Profitons en…

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents