Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Fabien Lizé

Le blog de Fabien Lizé

Page ou j'échange sur mes goûts dans différents domaines (Musique, Théâtre, Littérature) et où je m'entretiens avec certains artistes.


LE SUBTIL MENAHEM PRESSLER

Publié par Le BLOG de Fabien LIZE sur 14 Mai 2015, 17:46pm

Catégories : #culture

LE SUBTIL MENAHEM PRESSLER

« Nonagénaire et alors ? » Voila ce que pourrait dire, depuis déjà 2 ans, l’immense pianiste allemand Menahem PRESSLER, né le 16 décembre 1923.

Le label « la Dolce Volta » redonne à sa carrière une seconde vie. En avait-il besoin ? Evidemment non ! Son appétit pour la vie et sa passion pour la musique font de lui un musicien de chaque instant.

Pendant plus de 50 ans, de 1954 à 2008, le pianiste s’est produit avec le Beaux Arts Trio, dont il est le fondateur. A travers les capitales et villes du monde entier il a offert à un public respectueux des moments de grâce absolue. Comme un pont suspendu entre le réel et un monde imaginaire d’une beauté simple et évidente. Le « Beaux Arts Trio » a été en effet considéré comme le meilleur trio de l’histoire de la musique enregistrée et peut être plus ? Mais il apparait toujours difficile et prétentieux de l’affirmer.

Bref, en 2008 lorsque l’activité du Beaux Arts Trio s’arrête suite au départ du violoniste Daniel HOPE, Monsieur PRESSLER âgé déjà de 85 ans reprend sa carrière de soliste et continu à enseigner à Bloomington (ce qu’il fait également depuis le début des années 50) dans l’Indiana. Etat d’Amérique ou le musicien vit depuis quelques décennies.

Sa carrière et j’ai presque envie de dire « son œuvre » s’imprègne de ses différentes cultures. En effet cet homme né en Allemagne à appris la musique en partie en Israël et connu le succès rapidement aux Etats Unis où aujourd’hui il est considéré comme un trésor national ! Pendant la guerre ses parents on fuit l’Allemagne d’où la fin d’un apprentissage musical en Israël. Pendant la seconde guerre le jeune Pianiste devient anorexique (traumatisme du a la mort de membres de sa famille). Son père prend cela pour une fantaisie et dit à l'époque « normal c’est un artiste ! ». Puis, les années sombres pasées le succès vient récompenser ce musicien d’exception et il fait carrière aux Etats Unis ou de nombreuses récompenses émailleront sa vie de concertiste.

Il publie 2 albums ces dernières années pour le label « la Dolce Volta » qui sont, pour moi, remarquables.

Tout d’abord un récital où il joue des œuvres de SCHUBERT, MOZART et BEETHOVEN, en 2013. J’y trouve là un attachement à la « transmission du beau ». Sa virtuosité y apparait d’une simplicité totale. L’enregistrement retient notre attention. On a envie de s’arrêter et de se laisser porter par les notes, simplement, sans rien ajouter. Dans ce « programme Viennois », le musicien est dans la continuité d’un autre maitre, Aldo CICCOLINI. Le son est ample rond et harmonieux, sans effets. La musique est vraie !

Puis le deuxième album paru en 2015 est consacré à MOZART. PRESSLER souhaite en effet enregistrer l’intégralité des sonates du compositeur. Alors en ce qui me concerne j’avoue mais peut être ne devrais je pas l’écrire que MOZART n’est pas un compositeur que j’affectionne particulièrement. Pourquoi ? Parce que j’ai toujours trouvé son œuvre trop « légère ». Oui Je sais….

Eh bien là dès la première écoute je me suis senti happé par ces notes. D’ailleurs si l’on est vraiment attentif, au début de l’enregistrement on entend PRESSLER prendre une grande respiration avant de s’engouffrer totalement dans l’interprétation et c’est magique. Tout est là, profondeur, équilibre, harmonie, sensualité, sérénité, joie. Si j’osais je dirai que c’est comme un grand vin dont on peut découvrir les arômes à chaque mise en bouche. Alors ne vous privez pas de goutter cette musique !! L’enregistrement à chaque écoute nous révèle des impressions nouvelles, des notes subtiles. La musicalité du pianiste touche à l’essentiel. Elle semble pure. Alors pour une fois je laisse mon a priori sur MOZART de coté….

LE SUBTIL MENAHEM PRESSLER
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents